fbpx

Donnez du sens à l’exercice et au mouvement

Article traduit de l’Anglais

C’est l’exercice qui compte ou le patient ? Donnez du sens à l'exercice et au mouvement

Donner du sens est un terme qui est beaucoup utilisé dans la rééducation, mais qui donne toujours la sensation d’être un « mot à la mode » plutôt que d’un terme bien défini.

Alors qu'est-ce que ça veut dire…

Tout d’abord, séparons l’idée de « donner un sens » de ce que beaucoup décrivent comme « fonctionnel ». Donner du sens à un exercice ne veut pas dire recréer des mouvements, des mécanismes ou même des qualités physiques dont les gens peuvent avoir besoin.

Permettez-nous de ne pas redescendre dans cette voie. S’IL VOUS PLAÎT.

Donner du sens est basé sur le POURQUOI derrière l’action de faire de l’exercice ou de bouger, et le sens qu’il détient (comme le titre le suggère) :

Trop souvent, le POURQUOI est celui indiqué par le thérapeute, mais ce devrait être le POURQUOI de la PERSONNE qui le fait ! En tant que thérapeutes, nous avons souvent des tas de raisons, des raisons de force et d’autres résultats mesurables qui ne sont souvent pas très bien alignés avec le POURQUOI des patients.

Mettez-vous à la place de l’autre – pourquoi est-ce que je fais cela ? Et finalement, en le faisant, comment cela peut-il m’aider ? Nous nous posons ce genre de questions pour beaucoup de choses dans la vie.

Donner du sens à l'exercice et au mouvement

Qu'est-ce qui motive cette personne quand il s'agit de bouger…

Maintenant, on pourrait dire que sortir de la douleur aurait dû être un POURQUOI assez important. Mais quand il s’agit d’exercice, en particulier pour la rééducation, nous savons que cela ne suffit pas, basé sur les données relatives à l’adhérence (l’engagement est un bien meilleur mot en fait) et cela s’étend également à l’adhérence aux médicaments et aux conseils de santé en général.

Nous devons donc vraiment réfléchir à COMMENT arriver au POURQUOI des patients. Et bien, moi je pense que cela doit vraiment venir de la façon dont nous, professionnels de santé, interagissons avec nos patients. Sans savoir ce qu’ils veulent réaliser ou quelles sont leurs activités, il est très difficile de créer une réelle pertinence, SIGNIFICATION, ou comme j’appelle cela « trouver le bon angle ».

Quelque part, chaque mouvement peut être considéré comme significatif avec la bonne explication et un lien avec un objectif motivant qui a du sens. En savoir plus sur les séries et les répéter pourrait ne pas améliorer vos résultats !

Des recherches récentes ont montré de très bons effets quand on établit et utilise ces objectifs pour le mal de dos. * Vous trouverez des informations sur ces recherches ici (en anglais)*

Voici un exemple de la vraie vie, d’un cours que j’ai donné à Melbourne. Un participant parlait de cours de Jiu Jitsu. Il a déclaré que sa raison d’y aller est à 50% pour l’aspect social. Il faut s’imaginer d’abord l’impact de ne plus y aller aurait sur sa vie (ça concerne bien plus que la douleur !), puis la motivation nécessaire pour reprendre les cours.

La rééducation doit comprendre le sens de la vie d’une personne et les avantages de l’exercice pour cette personne, et pas seulement faire un exercice parce que l’on m’a dit de le faire.

Le problème a longtemps été de trouver un exercice thérapeutique pour résoudre un problème, tel que l’activation du VMO (Vastus Medialis Oblique) pour la douleur au genou ou un muscle des abdominaux pour le mal de dos. Nous pouvons potentiellement appeler cela « cibler le muscle, mais rater la personne ». Alors maintenant nous parlons donc de mouvements et non plus de muscles, mais qu’en est-il de parler des gens ? Faire bouger les gens a peut-être besoin d’un objectif, d’un angle, d’un sens ?

L’un des avantages de travailler avec une population sportive ou active peut être que le POURQUOI est souvent clair, parfois même les gens peuvent être surmotivés. Le sens fait partie du processus.

Le défi en cas de douleur persistante, quand la motivation n’est peut-être pas si évidente, nous devons creuser un peu plus profondément, car la douleur peut réduire la concentration d’un patient et le nombre d’options dont il dispose pour mener une vie bien remplie. C’est là que je pense que trouver un sens, un « angle » peut être très important.

Conseils de mouvement ayant un sens :

  • Écoutez et trouvez cet « angle »
  • Prenez le temps d’expliquer POURQUOI l’exercice aidera le patient
  • Reliez les explications à « l’angle »
  • Prenez le temps de bâtir une relation de confiance et de vivre des expériences de mouvement positives
  • Penser à la personne plutôt qu’à l’exercice

Article traduit de l’anglais, source : https://cor-kinetic.com/are-you-all-about-the-exercise-or-the-person-doing-it-making-movement-meaningful/

Besoin d'information ?

Merci de nous contacter pour toute demande d’inscription, questions, ou informations complémentaires.

Twitter

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez toutes les actualités du centre !

Merci pour votre inscription ! Restez à l'écoute ;)