fbpx

L’eau avec du citron : Est-ce bon pour vous ?

Si vous avez passé beaucoup de temps à parcourir des sites Web populaires sur l’alimentation, il y a de fortes chances que vous ayez lu des articles sur les nombreux bienfaits du jus de citron ou de l’eau citronné.

Ces dernières années, l’eau citronnée est passée d’une simple préférence gustative à une tendance santé grâce à une variété de personnalités, de médecins célèbres et de régimes à la mode.

Les citrons sont des fruits et les fruits sont généralement sains, mais certaines affirmations au sujet de l’eau citronnée la font paraître tout à fait miraculeuse. Dans cet article, huit de ces revendications seront examinées.

Allégation 1 : L’eau citronnée facilite la digestion

 Sécrétés de la vésicule biliaire dans l’intestin grêle, les acides biliaires jouent un rôle dans la motilité intestinale et facilitent l’absorption des acides gras et des vitamines liposolubles. Mais bien que le jus de citron semble augmenter la sécrétion d’acide biliaire, l’effet sur la digestion n’est pas clair. Lorsque vous mangez des aliments gras, votre vésicule biliaire libère une quantité appropriée d’acides biliaires ; si elle ne le fait pas, le problème ne sera probablement pas réglé par un jus de citron.

Une revendication connexe, également sans études humaines, est que l’acide citrique dans le jus de citron peut améliorer votre digestion en complétant votre acide gastrique ; mais là encore, à moins que vous ne souffriez d’hypochlorhydrie, vous pouvez faire confiance aux cellules pariétales dans votre estomac pour produire une quantité appropriée d’acide. Et si vous souffrez d’hypochlorhydrie (c.-à-d. si vous ne pouvez pas produire assez d’acide gastrique), vous devriez consulter votre médecin, plutôt que de tenter votre chance avec du jus de citron.

Il est vrai, cependant, que les aliments acides peuvent réduire le taux de vidange gastrique, ce qui pourrait entraîner, non pas une meilleure digestion en soi, mais une meilleure absorption des micronutriments et une absorption plus lente des glucides.

Cependant, les effets réels du jus de citron sur l’absorption des nutriments et la glycémie après les repas ne font pas l’objet de recherches spécifiques.

Enfin, il y a des allégations selon lesquelles l’eau citronnée contient des fibres. Ce n’est pas le cas, à un degré appréciable. Les citrons contiennent des fibres, oui, mais si vous ne mangez pas un citron entier, peau incluse, vous n’obtiendrez pas une quantité notable de fibres, et il en existe de meilleures sources.

Verdict : Il est plausible que le jus de citron puisse ralentir la vidange gastrique et ainsi réduire le glucose postprandial tout en améliorant l’absorption des nutriments, mais à l’heure actuelle il y a peu de preuves que l’eau citronnée aide à la digestion.

Allégation 2 : L’eau de citron favorise la perte de poids

Il n’est pas rare que les gens perdent du poids dans les régimes « détoxifiants » qui contiennent de l’eau citronnée. Sur ces régimes, les gens tentent de détoxifier leur corps en mangeant peu (ou en jeûnant entièrement) et en buvant de l’eau citronnée souvent mélangée à d’autres ingrédients. Les gens peuvent perdre du poids rapidement avec de tels régimes instantanés, mais pendant les deux premiers jours ce poids sera plutôt de l’eau que de la graisse, et ensuite la perte de poids (de la graisse et du muscle) peut facilement être attribuée au déficit calorique.

Mais pourquoi boire de l’eau citronnée entraînerait-elle une perte de poids ?

Ce n’est pas le cas. Ce qui cause la perte d’eau, c’est la privation d’hydrates de carbone. Pour stocker un gramme de glycogène dans votre foie et vos muscles, votre corps le lie à trois grammes d’eau, en moyenne.

Si votre corps ne reçoit pas assez de glucides, vos réserves de glycogène s’épuisent en un ou deux jours – s’en suit une perte de poids soudaine de plusieurs kilos.

Une fois que vous reprenez votre régime alimentaire normal, le glycogène et l’eau reviennent en courant.

Et à propos de l’eau : il y a en effet des preuves que les personnes âgées (mais pas les jeunes adultes) mangent moins s’ils boivent de l’eau avant les repas.

L’eau citronnée peut-elle vous inciter à boire plus d’eau ? Peut-être, si vous aimez le goût, mais même si c’est le cas, vous pourriez inconsciemment réduire votre consommation d’eau régulière pour compenser.

Enfin, des recherches expérimentales chez la souris suggèrent que les substances phytochimiques contenues dans les écorces de citron augmentent la bêta oxydation des acides gras et préviennent l’obésité, mais personne ne sait si cela se traduit par un effet notable du jus de citron chez les humains.

Bien qu’il n’ait pas été étudié comme agent amaigrissant, un cocktail d’eau citronnée avec de l’eau gazeuse et un édulcorant non calorique pourrait servir de substitut hypocalorique aux jus de fruits ou aux sodas sucrés. Vous pouvez facilement préparer vous-même un tel cocktail.

Verdict : L’eau citronnée n’a aucun avantage unique et éprouvé en matière de perte de poids, mais elle peut vous aider à perdre du poids si elle vous incite à boire plus d’eau (si vous êtes une personne âgée, boire de l’eau avant les repas peut vous inciter à manger moins).

Allégation 3 : L’eau citronnée prévient le rhume

Cette allégation est basée principalement sur la teneur en vitamine C du citron. Le problème, c’est que la vitamine C ne réduit pas la fréquence des rhumes.

La vitamine C peut réduire la durée des rhumes, mais seulement lorsqu’elle est supplémentée de façon constante (c.-à-d. non seulement après une maladie) à des doses qui sont tout simplement trop élevées pour être obtenues à partir de citrons.

D’autres produits chimiques présents dans le citron, cependant, peuvent avoir une influence positive sur le système immunitaire.

Une étude chez le rat a révélé que le limonène pourrait améliorer la capacité des phagocytes à faire leur travail et que les citrons contiennent d’autres produits chimiques qui pourraient être utiles, comme l’hespéridine.

Verdict : Il existe des preuves animales que certains produits chimiques contenus dans le citron peuvent aider à combattre le rhume, mais nous ne savons pas si ces bienfaits s’étendent aux humains et, si c’est le cas, si des doses suffisamment élevées peuvent être atteintes en buvant de l’eau citronnée.

Allégation 4 : L’eau citronnée détoxifie l’organisme

Les allégations de détoxification sont truffées de malentendus sur la physiologie humaine, et même lorsqu’un mécanisme d’action est plausible, son applicabilité aux régimes alimentaires et aux suppléments est rarement appuyée par des preuves solides.

Oui, les nutriments et autres agents bioactifs présents dans les aliments peuvent affecter les enzymes de désintoxication du foie. Chez les rongeurs, le sulforaphane (abondant dans de nombreux légumes crucifères) et le limonène (une molécule importante dans les citrons) semblent avoir cet effet, mais la mesure dans laquelle des doses atteignables de limonène et d’autres composants du citron peuvent aider un foie humain à détoxifier un corps humain demeure incertaine, tout comme les conséquences sanitaires plus importantes.

Verdict : Il n’est pas clair que l’eau de citron détoxifiera votre corps, et si oui, dans quelle mesure. Tout au plus, nous pouvons dire qu’il existe un mécanisme plausible par lequel l’eau citronnée peut aider votre foie à détoxifier votre corps.

Allégation 5 : L’eau citronnée peut vous réconforter

L’eau citronnée est rafraîchissante. Mais est-ce que ça peut vous réconforter physiologiquement ? Ou la sensation de fraîcheur est-elle simplement due au goût de l’eau citronnée ?

Une revendication récurrente est que le citrate dans le citron contient un grand nombre d’ions négatifs, et que les ions négatifs peuvent contrebalancer un excès d’ions positifs dans notre environnement.

Cet excès est mis en avant (surtout par les vendeurs d’appareils qui produisent des ions négatifs) pour divers maux, dont la fatigue et la mauvaise humeur.

Dans les études contrôlées par placebo chez l’humain, la dépression était le seul paramètre de l’humeur qui a vu une amélioration statistiquement significative de l’exposition aux ions négatifs. La piètre qualité des études et la possibilité d’un biais dans la recherche limitent cependant notre confiance dans les bienfaits.

Et bien sûr, même si le fait d’inhaler des ions négatifs peut aider les personnes souffrant de dépression et que les citrons contiennent certains ions négatifs, il ne s’ensuit pas que boire de l’eau citronnée sera bénéfique pour votre humeur. Inhaler de l’huile de citron le pourrait, mais les preuves sont faibles, et même si le bénéfice est réel, une fois de plus, on ne sait pas s’il est transféré dans l’eau potable citronnée.

Une façon dont l’eau citronnée pourrait potentiellement affecter l’humeur est si elle corrige une carence en vitamine C. Une carence sévère en vitamine C, aussi connue sous le nom de scorbut, s’accompagne de graves troubles émotionnels, et les citrons étaient autrefois un prophylactique pour les marins qui faisaient de longs voyages.

Certaines données préliminaires suggèrent que la vitamine C peut améliorer l’humeur des personnes ayant de faibles taux de vitamine C, même si elles n’ont pas le scorbut.

Mais bien que l’eau citronnée contienne de la vitamine C, de nombreux aliments que vous devriez consommer en ont aussi. De plus, le jus de citron est très amer et vous aurez peut-être de la difficulté à en boire suffisamment pour obtenir une quantité notable de vitamine C.

Verdict : Il n’y a aucune preuve directe que l’eau citronnée peut améliorer votre humeur ou votre niveau d’énergie. Toutes ces allégations sont basées sur des extrapolations moins que plausibles d’études sur la vitamine C, l’aromathérapie à l’huile de citron et les ioniseurs d’air.

Allégation 6 : L’eau citronnée protège des régimes acides

Ce sujet récurrent a suscité pas mal de controverses. L’idée de base est qu’en rendant le sang trop acide, l’alimentation standard favorise une variété de maladies, notamment le cancer, le diabète, l’ostéoporose et les maladies cardiovasculaires ; mais que, heureusement, divers aliments peuvent ramener le pH du sang à l’équilibre.

Avoir un pH sanguin trop élevé (trop alcalin) ou trop bas (trop acide), peut en effet être nocif, voire mortel ; mais sauf en cas de maladie grave (cancer, acidocétose, insuffisance hépatique, empoisonnement grave…), votre pH sanguin est étroitement régulé à une plage saine par le système tampon intégré de votre corps.

Les variations à l’intérieur de cette fourchette étroite pourraient-elles avoir une incidence sur la santé ? Certaines personnes le pensent.

L’hypothèse avancée par ces personnes, serait qu’il n’est pas souhaitable de pencher vers le bas de la fourchette normale, mais les preuves sont faibles, car la vérification de l’hypothèse implique une alimentation riche en fruits et légumes ou une supplémentation en minéraux essentiels – deux interventions qui pourraient facilement affecter la santé d’une manière non liée à la modification du pH du sang.

De plus, un régime conçu pour favoriser fortement les minéraux alcalins n’a entraîné qu’une augmentation du pH sanguin de 0,014, bien qu’il ait augmenté le pH de l’urine de 1,02.

Il ne semble pas y avoir de recherche sur les effets du jus de citron sur le pH sanguin, mais dans une étude avec un seul volontaire, les 50 ml de jus de citron ont augmenté le pH urinaire de 6,7 ± 0,1 à 6,9 ± 0,1

Si l’étude mentionnée précédemment est une indication, l’augmentation du pH du sang serait sans conséquence.

Enfin, si le but est d’alcaliniser le sang, ou tout le corps, on peut se demander : Pourquoi du jus de citron ? Oui, le citron, bien qu’acide, produit des métabolites alcalins dans votre corps et a donc un potentiel (négatif) de charge acide rénale (PRAL) ; mais le PRAL du jus de citron de -2,5 n’est pas particulièrement bas chez les fruits. Les raisins secs, notamment, ont un PRAL de -21.

Verdict : Non seulement votre corps maintient votre pH sanguin à l’intérieur d’une plage stricte, mais même à l’intérieur de cette plage, l’eau citronnée n’est pas susceptible d’avoir un effet significatif.

Allégation 7 : L’eau de citron combat le cancer et les maladies cardio-vasculaires

Les citrons contiennent de nombreux phytochimiques qui peuvent affecter les processus impliqués dans le cancer et les maladies cardiovasculaires (MCV).

Il est tentant de passer des preuves mécanistes à la prévention des maladies, mais le plus souvent, les composés mécaniquement prometteurs s’avèrent décevants dans les études humaines, comme ce fut le cas avec la vitamine C pour les MCV.

De plus, même lorsqu’un composé semble prometteur dans les études chez l’humain, les avantages pourraient ne pas s’étendre aux aliments contenant ce composé.

Par exemple, il a été rapporté que 500 mg d’hespéridine par jour pouvaient abaisser la tension artérielle et réduire les facteurs de risque inflammatoires de maladies cardiaques, mais puisque 100 ml de jus de citron ne contiennent en moyenne que 20,5 mg d’hespéridine, il n’est pas étonnant qu’un autre ECR rapporte que 1 cuillère à soupe de jus de citron (≈15 ml) ne modifie ni les lipides, ni la tension artérielle.

Verdict : L’eau citronnée ne contient pas assez de citron pour avoir un effet prophylactique ou curatif plausible.

Allégation 8 : L’eau de citron aide contre les calculs rénaux

En se combinant avec le calcium dans les reins, le citrate (un dérivé de l’acide citrique) peut empêcher la formation et réduire la croissance de l’oxalate de calcium et du phosphate de calcium.

Si votre urine est pauvre en citrate (une condition connue sous le nom d’hypocitraturie), vous risquez de développer des calculs rénaux.

La supplémentation en citrate de potassium est probablement efficace dans la prévention et le traitement des calculs d’oxalate de calcium, et il a été démontré que 85 ml de jus de citron augmentent le citrate urinaire tout autant qu’une dose clinique de citrate de potassium.

La dose minimale efficace pour la prévention est inconnue, et la taille des calculs et les symptômes cliniques ne sont pas évalués, mais la justification est présente, au minimum.

Verdict : En raison de leur teneur en acide citrique, les citrons devraient aider à prévenir la formation et à réduire la croissance des calculs rénaux. Cet effet n’a cependant pas été testé explicitement, contrairement à l’effet d’une supplémentation en citrate de potassium.

Récapitulatif des bienfaits de l’eau citronnée sur la santé
Détoxifie votre corps Pas de preuves
Donne de l’énergie Pas de preuves
Facilite la digestion Pas de preuves
Régule le pH Non
Favorise la perte de poids Non
Lutte contre le cancer Non
Lutte contre les maladies cardiovasculaires Non
Prévient le rhume Pas de preuves
Protège des calculs rénaux Probable

L’eau citronnée a-t-elle des effets négatifs ?

Outre le fait qu’une grande quantité de jus de citron peut secouer le palais, une préoccupation mérite d’être mentionnée : l’érosion de l’émail dentaire.

La nature acide du jus de citron peut ramollir l’émail de vos dents, ce qui entraîne leur érosion.

Vous devriez éviter de vous brosser les dents peu après avoir bu de l’eau citronnée.

Par contre, mâcher de la gomme sans sucre pourrait être une bonne idée, car cela aide à neutraliser l’acidité de la plaque (probablement en augmentant la salivation).

Verdict : Le seul effet négatif connu de l’eau citronnée est son effet érosif sur l’émail dentaire.

Conclusion

Les citrons ne sont que des fruits, et les fruits sont sains.

Comme tout autre fruit, le citron a un profil phytochimique unique.

Il se distingue également par son acidité, sa forte teneur en citrate et sa faible teneur en sucre. La quantité de micronutriments que vous obtiendrez d’une quantité tolérable de jus de citron est faible, cependant, trop d’allégations de santé sont basées sur des études testant des phytochimiques à forte dose trouvées seulement en petites quantités dans les citrons.

Pourtant, ces substances phytochimiques sont présentes et, combinées aux substances phytochimiques présentes dans d’autres aliments végétaux, elles font du citron une option précieuse dans les régimes alimentaires sains.

Bien qu’il n’y ait pas beaucoup de recherches sur les effets du citron sur la santé, le jus de citron (de préférence avec la pulpe) peut être intéressant à inclure dans votre alimentation simplement pour augmenter la diversité des phytochimiques potentiellement bénéfiques que vous consommez.

Le jus de citron ne contribuera pas de façon substantielle à votre apport en micronutriments, mais il ne contient pas non plus beaucoup de calories. En résumé, les citrons sont généralement sains, comme la plupart des fruits.

Le jus de citron contient de petites quantités de micronutriments utiles et de substances phytochimiques, mais il n’est pas clair que, parmi tous les autres fruits, les citrons ont une valeur unique.

Teneur en micronutriments du jus de citron
Micronutriments ANC pour jeunes adultes 100 ml (20 cuillères à café)

de jus de citron

Importance
Milligrammes % ANC
Calcium 1,000 6 0,6 Insignifiant
Cuivre 0,9 0,016 2 Insignifiant
Fer ♀︎18      ♂︎8 0,08 ♀︎0,4      ♂︎1 Insignifiant
Magnésium ♀︎310     ♂︎400 6 ♀︎1,9      ♂︎1,5 Insignifiant
Potassium 4700 103 2,2 Insignifiant
Sélénium 0,005 0,0001 0,2 Insignifiant
Zinc ♀︎8      ♂︎11 0,05 ♀︎0,6      ♂︎0,5 Insignifiant
Vitamine B1 (Thiamine) ♀︎1,1      ♂︎1,2 0,024 ♀︎2,2      ♂︎2 Insignifiant
Vitamine B2 (Riboflavine) ♀︎1,1      ♂︎1,3 0,015 ♀︎1,4      ♂︎1,2 Insignifiant
Vitamine B3 (Niacine) ♀︎1,4      ♂︎1,6 0,091 ♀︎6,5      ♂︎5,7 Petit
Vitamine B6 (Pyridoxine) 1,3 0,046 3,5 Insignifiant
Vitamine B9 (folate) 0,4 0,02 5 Petit
Vitamine C ♀︎75      ♂︎90 38,7 ♀︎52      ♂︎43 Moyen
Vitamine E 15 0,15 1 Insignifiant
Beta carotène Pas d’ANC 0,1 n/a Insignifiant
Choline ♀︎425      ♂︎550 5,1 ♀︎1,2      ♂︎0,9 Insignifiant
Énergie : 22 kcal. | Eau : 92,32g. | Protéine : 0, 35g. | Graisse : 0,24g. | Glucides :6,9g. | Fibre : 0,3g.

* ANC : Apports nutritionnels conseillés

Pour donner des conseils avisés à vos patients en cabinet de kinésithérapie ou adhérents en salle de sport, découvrez nos formations en Nutrition – Micronutrition pour les professionnels de santé et du sport.

https://www.forms-reunion.com/formation/nutrition-micronutrition-pour-les-professionnels/

PLUS D'ARTICLES SUR LA NUTRITION

DECOUVRIR NOS FORMATIONS 2019

DECOUVRIR NOS FORMATIONS 2020

RÉFÉRENCES

Yoshida K, et al. Broccoli sprout extract induces detoxification-related gene expression and attenuates acute liver injury . World J Gastroenterol. (2015)

Reicks MM, Crankshaw D. Effects of D-limonene on hepatic microsomal monooxygenase activity and paracetamol-induced glutathione depletion in mouse . Xenobiotica. (1993)

Perez V, Alexander DD, Bailey WH. Air ions and mood outcomes: a review and meta-analysis . BMC Psychiatry. (2013)

Komiya M, Takeuchi T, Harada E. Lemon oil vapor causes an anti-stress effect via modulating the 5-HT and DA activities in mice . Behav Brain Res. (2006)

Kiecolt-Glaser JK, et al. Olfactory influences on mood and autonomic, endocrine, and immune function . Psychoneuroendocrinology. (2008)

Gariballa S. Poor vitamin C status is associated with increased depression symptoms following acute illness in older people . Int J Vitam Nutr Res. (2014)

Carr AC, et al. Mood improvement in young adult males following supplementation with gold kiwifruit, a high-vitamin C food . J Nutr Sci. (2013)

Zhang M, et al. Vitamin C provision improves mood in acutely hospitalized patients . Nutrition. (2011)

Smith AP, et al. Vitamin C, Mood and Cognitive Functioning in the Elderly . Nutr Neurosci. (1999)

Cherng SC, et al. Acceleration of hepatobiliary excretion by lemon juice on 99mTc-tetrofosmin cardiac SPECT . Nucl Med Commun. (2006)

Hunt JN, Knox MT. The slowing of gastric emptying by four strong acids and three weak acids . J Physiol. (1972)

Müller M, Canfora EE, Blaak EE. Gastrointestinal Transit Time, Glucose Homeostasis and Metabolic Health: Modulation by Dietary Fibers . Nutrients. (2018)

Hamm LL, Nakhoul N, Hering-Smith KS. Acid-Base Homeostasis . Clin J Am Soc Nephrol. (2015)

Schwalfenberg GK. The alkaline diet: is there evidence that an alkaline pH diet benefits health? . J Environ Public Health. (2012)

Buclin T, et al. Diet acids and alkalis influence calcium retention in bone . Osteoporos Int. (2001)

Oussama A, Touhami M, Mbarki M. In vitro and in vivo study of effect of lemon juice on urinary lithogenesis . Arch Esp Urol. (2005)

Remer T, Manz F. Potential renal acid load of foods and its influence on urine pH . J Am Diet Assoc. (1995)

Kreitzman SN, Coxon AY, Szaz KF. Glycogen storage: illusions of easy weight loss, excessive weight regain, and distortions in estimates of body composition . Am J Clin Nutr. (1992)

Dennis EA, et al. Water consumption increases weight loss during a hypocaloric diet intervention in middle-aged and older adults . Obesity (Silver Spring). (2010)

Van Walleghen EL, et al. Pre-meal water consumption reduces meal energy intake in older but not younger subjects . Obesity (Silver Spring). (2007)

Davy BM, et al. Water consumption reduces energy intake at a breakfast meal in obese older adults . J Am Diet Assoc. (2008)

Wong JMW, et al. Effects of Advice to Drink 8 Cups of Water per Day in Adolescents With Overweight or Obesity: A Randomized Clinical Trial . JAMA Pediatr. (2017)

Parretti HM, et al. Efficacy of water preloading before main meals as a strategy for weight loss in primary care patients with obesity: RCT . Obesity (Silver Spring). (2015)

Fukuchi Y, et al. Lemon Polyphenols Suppress Diet-induced Obesity by Up-Regulation of mRNA Levels of the Enzymes Involved in beta-Oxidation in Mouse White Adipose Tissue . J Clin Biochem Nutr. (2008)

Jenkins DJA, et al. Supplemental Vitamins and Minerals for CVD Prevention and Treatment . J Am Coll Cardiol. (2018)

Homayouni F, et al. Blood pressure lowering and anti-inflammatory effects of hesperidin in type 2 diabetes; a randomized double-blind controlled clinical trial . Phytother Res. (2018)

Gattuso G, et al. Flavonoid composition of Citrus juices . Molecules. (2007)

Aslani N, et al. Effect of Garlic and Lemon Juice Mixture on Lipid Profile and Some Cardiovascular Risk Factors in People 30-60 Years Old with Moderate Hyperlipidaemia: A Randomized Clinical Trial . Int J Prev Med. (2016)

Lee CJ, et al. Hesperidin suppressed proliferations of both human breast cancer and androgen-dependent prostate cancer cells . Phytother Res. (2010)

Zhao J, et al. Hesperidin inhibits ovarian cancer cell viability through endoplasmic reticulum stress signaling pathways . Oncol Lett. (2017)

Miller JA, et al. Human breast tissue disposition and bioactivity of limonene in women with early-stage breast cancer . Cancer Prev Res (Phila). (2013)

Hemilä H, Chalker E. Vitamin C for preventing and treating the common cold . Cochrane Database Syst Rev. (2013)

Hamada M, et al. Distribution and immune responses resulting from oral administration of D-limonene in rats . J Nutr Sci Vitaminol (Tokyo). (2002)

Kamboh AA, et al. In vivo immunomodulatory effects of plant flavonoids in lipopolysaccharide-challenged broilers . Animal. (2016)

Penniston KL, et al. Quantitative assessment of citric acid in lemon juice, lime juice, and commercially-available fruit juice products . J Endourol. (2008)

Zuckerman JM, Assimos DG. Hypocitraturia: pathophysiology and medical management . Rev Urol. (2009)

Phillips R, et al. Citrate salts for preventing and treating calcium containing kidney stones in adults . Cochrane Database Syst Rev. (2015)

Aras B, et al. Can lemon juice be an alternative to potassium citrate in the treatment of urinary calcium stones in patients with hypocitraturia? A prospective randomized study . Urol Res. (2008)

Bartlett DW, et al. The association of tooth wear, diet and dietary habits in adults aged 18-30 years old . J Dent. (2011)

Grando LJ, et al. In vitro study of enamel erosion caused by soft drinks and lemon juice in deciduous teeth analysed by stereomicroscopy and scanning electron microscopy . Caries Res. (1996)

Fröhlich S, Maiwald HJ, Flowerdew G. Effect of gum chewing on the pH of dental plaque . J Clin Dent. (1992)

Uçan F, Ağçam E, Akyildiz A. Bioactive compounds and quality parameters of natural cloudy lemon juices . J Food Sci Technol. (2016)

Retrouvez de nombreuses ressources et plus d’articles sur Examine.com

Besoin d'information ?

Merci de nous contacter pour toute demande d’inscription, questions, ou informations complémentaires.

Twitter

Newsletter

Inscrivez-vous et recevez toutes les actualités du centre !

Merci pour votre inscription ! Restez à l'écoute ;)